Le jeûne de 3 jours

th

Un super livre que je conseille pour ceux qui souhaitent d’abord se renseigner, tranquille! 

Cela faisait longtemps que l’idée du jeûne me questionnait. J’ai décidé de passer le cap et ça y est, j’ai fait mon premier jeûne (3 jours seulement). J’avais déjà lu pas mal d’articles à ce sujet mais celui qui m’a vraiment comblée en explications, c’est celui-ci: UneTouteZen. Je vous invite vraiment à le lire car il répond très bien à plusieurs questions (les bienfaits du jeûne, les symptômes, le pourquoi, le comment, la reprise alimentaire, la durée, la période pour le faire, etc).

Ce que j’ai bu tout au long de mon jeûne:

  • De l’eau
  • Des infusions au gingembre avec du jus de citron frais
  • Des infusions de menthe fraîche
  • Du jus de citron frais le matin
  • Du bouillon de légumes
  • 1 CS d’huile de colza le 2ème et 3ème jour

Pourquoi est-ce que j’ai personnellement décidé de faire un jeûne:

  • J’avais un peu d’acné ces derniers temps malgré le fait que je mange très sain.
  • J’ai aussi quelques problèmes intestinaux (ballonnements, difficulté pour aller aux toilettes) malgré ma ration journalière de fibres, noix, fruits et légumes. Avec tous mes changements alimentaires, je sentais que mon corps était un peu engorgé et enrayé.
  • J’avais quelques problèmes pour m’endormir, pas de paix intérieure et je ressentais une certaine fatigue même si je dormais suffisamment.
  • J’ai compris que je mangeais peut-être un peu trop (peut-être trop de noix, fruits secs et de raw chocolate haha 😛 ) même si c’est sain, en trop grande quantité, ce n’est pas idéal.  Du coup, faire un jeûne permet de remettre l’ardoise à zéro et c’est le bon moment pour changer ses habitudes alimentaires par après!
  • J’avais aussi le sentiment que je ne percevais pas très bien quand j’avais vraiment faim ou si c’était de la gourmandise. Le fait de faire un jeûne permet d’identifier le sentiment de faim et de satiété, je vous l’assure 😉
  • Je voulais aussi me débarrasser de mes envies de sucre que j’avais suite à un week-end assez arrosé en alcool et pâtisseries et mauvaises nourriture en tout genre. Le plus dur après ce genre de week-end (très appréciable ceci dit), c’est de reprendre ses bonnes habitudes alimentaires sans craquer pour les envies de sucre qu’on ressent à chaque coin de rue.

Mon expérience:

1er jour: c’est difficile de ne rien manger, j’avais faim de manière récurrente et ma journée était remplie (aller au cours, travailler dans un café, aller à une conférence, aller boire un verre). J’ai toutefois tenu en me payant des infusions à la menthe fraîche. Du coup, je n’avais pas l’impression de me restreindre à ce point et l’eau chaude, ça cale bien l’estomac mine de rien 😛  Cette journée a été épuisante et je me suis endormie à 22h comme un petit bébé (alors que ça ne me serait jamais arrivé avant et j’aurai tourné dans mon lit sans relâche).

2ème jour: franchement, ça allait mieux, même si j’avais faim, c’était plus atténué que la veille et le fait que j’avais réussi à tenir la veille me remplissait d’une confiance assez étonnante en moi-même! 🙂 J’ai même été au sport ce jour-là (30 minutes de marche alternée avec de la course à pied et 15 minutes de musculation) sans ressentir aucun effet sur mon corps. Je n’ai pas eu la tête qui tourne ni de chute de tension. J’ai quand même été prudente et je n’ai pas poussé mon corps à l’extrême hein 😛 Je me suis à nouveau endormie comme un bébé!

3ème jour: je m’y attendais, les deux premiers jours s’étant passés sans difficulté, le troisième allait être le plus dur. Le réveil du matin a été assez difficile: j’avais des sueurs, un petit mal de tête, quelques boutons d’acné sur le front, les jambes toutes molles, une légère nausée, le nez qui coule et quelques glaires (hum, très frais! Pardon pour les détails 😀 ). Rien d’insurmontable en soi mais je suis restée un petit peu allongée durant la matinée! Vers 14h, ces symptômes se sont estompés bien que je les sentais encore un peu de temps en temps. Durant la nuit, j’ai eu mal aux genoux comme lorsqu’on est petit (sûrement le travail des hormones de croissance). Et alors que j’ai passé les 2 premiers jours sans aucun réel changement, plus la journée avançait pendant le 3ème jour, plus je ressentais une immense paix intérieure. Comme si tout était simple et limpide. Je n’avais pas de pensées négatives ou inutiles intempestives, rien, un calme plat, ça ne m’était jamais arrivé à ce point-là. Tout était bien comme c’était, pas de question ou de tracas, juste une zenitude très appréciable 🙂 Je me suis à nouveau endormie en moins de 2 minutes!

Le 4ème jour et la reprise alimentaire: Je sentais que 3 jours n’étaient pas tout à fait suffisants mais comme c’était mon premier jeûne, j’ai décidé d’y aller mollo et de faire un jeûne de 5 jours l’année prochaine! Le réveil a été parfait, facile, même avant mon réveil avec le plein d’énergie, aucune faim tenaillant mon estomac. Les 3 premiers jours sont réellement les plus durs! Mais comme j’avais déjà réfléchi à ce que j’allais manger aujourd’hui, je ne pouvais pas me résigner à faire un jour de plus haha 😛 Le premier aliment que j’ai mangé était un fruit: le kiwi. Tellement bon!! J’en avais rêvé!

Après trois jours sans manger, il est très important de faire une reprise alimentaire assez douce et de manger très léger pendant autant de jours qu’a duré le jeûne. Si on ne veut pas reprendre les kilos perdus non plus, il est important de bien identifier la sensation de faim et de manger de sorte à ce qu’il reste toujours « de la place » pour quelque chose d’autre qui viendrait après. Ne pas remplir son estomac à fond, rester léger à l’intérieur. Ce n’est pas parce qu’on a arrêté de manger pendant 3 jours qu’après, on peut être « over-indulgent » envers soi-même et manger plein de crasses. C’est vraiment le moment de prendre conscience de ses habitudes alimentaires, du ressenti gustatif et de satiété de chaque aliment que l’on remange 🙂 Il ne faut aussi pas oublier de bien boire de l’eau!

  • Petit-déjeuner: 2 kiwi, 4 figues fraîches, quelques olives.
  • Repas de midi: 1 avocat, 1 cc huile de colza, quelques olives.
  • Repas du soir: 1 cc huile d’olive, 1 carotte et du poireau cuits ainsi qu’une petite pomme de terre. Sans épice sauf le bouillon de légumes.

Cela parait très peu mais en réalité, c’est très riche et puis, j’écoute ma faim 🙂

Résultats:

  • Je ressens une réelle guérison générale dans mon corps!
  • Prise de confiance en moi-même: j’ai réalisé un défi et je suis très fière de moi.
  • Je m’endors facilement et je suis très en paix avec moi-même!
  • Je suis plus en connection avec mon corps et la sensation de faim ne me fait plus peur.
  • Perte de poids: je n’ai pas de balance et cela m’est complètement égal mais je pense avoir perdu de la graisse (je le vois au tour de ma ceinture, j’ai gagné un cran). Mais le jeûne n’est pas à entreprendre pour perdre du poids parce qu’on regagne tout ça dans les semaines qui suivent en général. Si vous changez vos habitudes alimentaires (ou gardez vos bonnes habitudes) cependant, vous ne devriez pas les reprendre « en double » et ce sera très graduel, pour mieux redescendre par après grâce au changement qui suit cette période 🙂 Le jeûne est seulement un nettoyage du corps et de l’esprit.
  • Je profite beaucoup plus de ce que je mange, les goûts et les saveurs sont exceptionnels.
  • Cela peut prendre entre 2 et 3 jours pour aller aux toilettes après cette période, donc je vous dirais si tout est revenu à la normale 😉
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s